Aubrac

Week-end en Aubrac

Tomber en amour de l’Aubrac

Sur ce chemin, j’ai été éblouie par la beauté de l’Aubrac. Les paysages et les ciels sont merveilleux. La nature est grandiose et désertique sur ce plateau : des cailloux, de l’herbe grasse, des vaches et des burons.

20171014_095741
Vache sur le plateau de l’Aubrac – octobre 2017

Les fameuses vaches de la race d’Aubrac sont magnifiques avec leurs robes dorées, leurs cornes et leurs longs cils. Il faut faire attention car elles ont un sacré caractère et peuvent charger.

Claque pour l’égo

Lord de mon premier passage, je me suis sentie toute petite face à son immensité. J’ai adoré. Ce fut une bonne cure pour mon ego de professionnelle et pour la parisienne connectée.

 L’Aubrac m’a appris que je n’étais rien sur cette terre, seulement de passage pour un temps limité. Une des meilleures leçons du chemin. Celle de profiter de la vie et de prendre du recul sur tout ce qui est accessoire.

Lavage en machine 

20170628_112059
L’église et la Tour des Anglais à Aubrac – juin 2017

L’Aubrac est connu pour voir passer les 4 saisons en une journée. En juin, j’ai eu du soleil la première journée et du brouillard et de la pluie le deuxième jour.

J’ai apprécié ses deux journées très différentes car vivre l’Aubrac sous un épais brouillard lui donne une autre dimension  : celle d’une terre difficile et exigeante.

J’ai eu l’impression de passer dans la machine à laver de l’Aubrac. J’en suis ressortie détrempée mais apaisée et bien vivante.  

Y retourner et s’y reconfronter

20171013_091254
Matin automnale Les 4 chemins en Aubrac – octobre 2017

Après quelques semaines de travail et avant de me renfermer pour une semaine de formation, j’ai envie d’aller me reconfronter à cette nature dépouillée, de la voir avec ses couleurs automnales.

J’ai envie de me sentir de nouveau vivante.

20171014_112704
Aubrac – octobre 2017

Ce ne fut pas aussi impressionnant que la première fois, mais j’aime randonner sur cette terre. J’apprécie ces paysages ouverts, ces plateaux nus avec seulement des vaches et quelques burons. C’est une nature qui me touche et qui m’émeut.

J’ai pu découvrir tous les paysages entre Nasbinals et Aubrac. Je les avais traversés sous le brouillard et la pluie la première fois. J’ai été émerveillée.

J’ai une copine pèlerine qui n’aime pas l’Aubrac car c’est trop grand et il n’y a rien. Et bien moi, c’est exactement tout ce que j’aime.

 Passer les portails et randonner au milieu des vaches

20171014_114333
Marcher dans les prés avec les vaches – octobre 2017

Une des portions du GR65 passe dans les prés au milieu des troupeaux. C’est toujours impressionnants de passer les portails et de randonner au plus près des vaches. Je ne fais pas la maligne quand elles sont couchées sur le chemin et qu’il faut les contourner. Je leur souris pour les amadouer mais ça me rassure plus que ça ne fonctionne.

 Prendre le temps d’admirer et de respirer

20171014_103653
Aubrac – octobre 2017

Être seule sur ces chemins me procure un sentiment de plénitude et de dépouillement. Je suis heureuse avec mon sac à dos et mes bâtons, pas de cadre, aucune contrainte, juste celle d’être arrivée avant l’heure du dîner.

Respirer profondément et mesure la chance d’être là.

Je prends le temps de regarder tout au tour de moi : la nature vivre, d’écouter les bruits : les oiseaux, les rivières, les feuilles qui tombent et de sentir le vent et le soleil chauffer ma peau. Un sentiment de liberté absolue et de connexion avec la vie animale et végétale.

 Retour par la route

Dimanche matin, je fais le chemin en sens inverse avec la navette, voir les paysages d’une autre manière, à plus vive allure. Cette terre est spéciale et il faut la préserver.

 Revenir et voir les autres saisons

20171014_145128
l’Aveyron – descente vers Saint Chély d’Aubrac – octobre 2017

Je me suis notée d’y revenir pour voir les prés jaunis par les jonquilles au printemps, de voir les bruyères fleuries en août et d’admirer cette terre recouverte de neige en février.

Itinéraire de deux étapes sur le GR 65

20171014_110223
Balisage du GR65 Chemin de Compostelle en Aubrac – octobre 2017

En deux jours, le plus simple est d’arriver à Aumont-Aubrac en train et de prendre une navette Malle Postale jusqu’à Les 4 chemins (pour éviter les 10 km d’approche du début).

  •  Journée 1 : 16 km
    • Départ : les 4 chemins
    • Arrivée : Nasbinals
  • Journée 2 : 16 km
    • Départ : Nasbinals
    • Arrivée : St Chély d’Aubrac

Hébergements

Le gîte est bien situé, au milieu du village, à côté de la Mairie. Il est sur 3 niveaux avec un jardin. Il est très propre. Le repas est copieux et local.

La demi pension en chambre seule est à 53 euros.

  • Gîte de caractère et chambre d’hôte Lo d’ici à Nasbinals

Le gite est dans le cœur de Nasbinals, dans un bâtiment très bien rénové avec jardin. La décoration est soignée. Il y a 4 chambre dont une en dortoir à partager. J’avais eu la chance en juin de l’avoir uniquement pour moi. Cette fois-ci, j’ai réservé une chambre seule. Il n’y a pas de demi pension mais une cuisine à disposition. Le lieu est très propre, calme et chaleureux. Le petit déjeuner est copieux et la propriétaire est agréable.

Bémol :  pour les pèlerins qui partir tôt et à l’heure souhaitée, je ne vous recommande pas. La propriétaire a été en retard à chacun de mes deux passages. En revanche, pour les randonneurs non pressés, je le conseille. C’est charmant juste un peu expansif pour les prestations offertes.

La chambre avec le petit déjeuner est à 87 euros.

L’hôtel est au centre du village de St Chély. Il est très calme. La décoration et les chambres viennent d’être refaites et sont agréables. Le repas est copieux avec plusieurs choix. Il est possible de réserver la chambre et d’avoir le menu randonneur ou l’aligot saucisse.

L’hôtel propose une demi-pension à 75 euros.

Lors de mon précédent passage à Saint Chély, j’ai dormi à la tour des chapelains en demi pension. Je recommande également ce gîte. La propriétaire est agréable et elle cuisine très bien. Le lieu a du charme. L’expérience de dormir dans une tour du XVème siècle vaut le coup.

20171014_104233
Aubrac – octobre 2017

Quelles sont vos impressions sur l’Aubrac et quelles randonnées conseillez-vous ? 

Lili

Article choisi par Tourisme Aveyron pour le blog L’info Tourisme Aveyron 

Lien Aubrac

4 commentaires sur “Week-end en Aubrac

  1. Belles photos!
    Nous avons traverser le plateau environ les mêmes dates, mais en 2015 (voir blog).
    On rêve d’y retourner un jour….
    René

Laisser un commentaire