Compostelle : Massip – Conques

J11 : 24 km

Samedi 1er juillet 2017

Arrivée à Conques !

Je suis heureuse d’avoir réussi à venir à Conques à pied. C’est une première halte importante sur le chemin. La descente vers Conques est effectivement difficile et cassante pour les genoux.

Le village de Conques est magnifique : ces maisons en pierre. Heureusement à cette période de l’année, il n’y a pas trop de touristes. Après dîner, nous sommes ressortis pour aller se balader dans le village pour profiter des ruelles désertes.

Abbaye Sainte Foy et son accueil

20170701_2057341.jpg
Conques

La majorité des pèlerins séjournent à l’accueil Sainte Foy car c’est mythique sur le chemin. L’accueil des hospitaliers est rôdé. Le repas est quelconque mais l’ambiance entre pèlerins est très agréable. Après dîner, un des frères de l’abbaye explique le tympan de l’abbaye et un concert d’orgues permet de profiter du lieu.

Séparation et retrouvailles

Les pèlerins qui partent pour une semaine ou 10  jours s’arrêtent à Conques et repartiront l’année prochaine. Conques est donc l’éclatement de notre groupe de pèlerins. Je randonnerai demain qu’avec plus qu’une seule personne jusqu’à Figeac. Tristesse de se quitter car on sait déjà que l’on se reverra pas.

Comme Conques est petit et que tous les pèlerins dorment à l’accueil de l’abbaye, c’est l’occasion de retrouver des pèlerins perdus de vue depuis quelques jours. Nous n’avons pas fait les mêmes étapes mais nous voulions tous séjourner à Conques. Nous échangeons sur notre moral après ces jours de pluie, sur notre regret de ne pas profiter des paysages de l’Aveyron et sur l’état de nos pieds. Pas de grosses ampoules à déclarer.

20170701_204223[1]
Conques

Conseils pratiques

Hébergement

Je conseille fortement de séjourner à l’hôtellerie de l’abbaye.

Conques

A savoir

le GR65 en Aveyron est majoritairement sur le bitume. Il emprunte beaucoup de départementales peu passantes. Le Conseil Général de l’Aveyron communique tout au long du parcours sur les efforts pour aménager le chemin au bord de la route. Pour la sécurité des randonneurs, des panneaux signalent aux automobilistes leurs présences.

Autres articles

 

Laisser un commentaire