Lili/ avril 2, 2018/ Compostelle/ 0 comments

J13 : 24 km

Lundi 3 juillet 2017

Le Lot

Après quelques kilomètres, nous sommes passés dans le Lot. Le soleil est revenu et les paysages sont nouveaux et diversifiés. Un cap est franchi, j’ai l’impression d’être dans le sud avec les cigales et les tuiles. C’est le quatrième département que traverse le chemin depuis Le Puy : la Haute-Loire, la Lozère, l’Aveyron et le Lot.

20170703_152039

Figeac

La ville de Figeac est très belle, malheureusement les photos ne rendent rien. A la fin de notre journée de marche, nous avons pris un pot entre pèlerins sous la halle. Mon compagnon de route rencontré après Saint Chély d’Aubrac s’est arrêté. Il reprendra le chemin dans quelques mois. Sensation étrange de se dire que je vais de nouveau marcher seule.

Merveille du quotidien

Les jours passent, les kilomètres défilent et les paysages changent. Ce quotidien est fantastique. J’ai un peu mal partout et surtout aux genoux mais l’arnica est mon meilleur ami. Conseil de l’osthéo. La descente pour arriver à Figeac est pentue, bitumeuse et longue.

20170703_085936

Conseils pratiques

Hébergement

  • Gîte le Gua à Figeac
  • 14 bis avenue du Maréchal Joffre
  • 06-74-73-22-69 & 05-81-71-50-28
  • gitedugua.figeac@gmail.com
  • Demi pension : 33 €

Ce gîte est agréable pour son jardin. Quand je suis passée, j’ai été accueillie par le fils de l’hébergeant. Nous avons diné au restaurant à côté car exceptionnellement, il n’y avait pas de demi-pension.

Ce gîte a le label « Les haltes de Compostelle »

Transport

Tourisme

Autres articles

Share this Post

Laisser un commentaire