Compostelle : Gréalou- Cajarc – St Jean de Laur

J15 : 21 km

Mercredi 5 juillet 2017

Les causses et Cajarc

Aujourd’hui, j’ai traversé le causse de Cajarc et je suis montée sur celui de Limogne. C’est très beau. Le Lot est magnifiqueJ’ai rencontré un seul couple de pèlerins dans la journée. 

J’ai fait une halte à Cajarc.

Il fait très chaud et je n’avais pas les jambes, je me suis arrêtée. Je n’ai pas eu le courage de faire les six kilomètres supplémentaires prévus.

Maison d’hôte

Et ben, je les regrette ces kilomètres car je suis en chambre d’hôte et c’est plutôt glauque. La dame d’un âge certain m’a accueillie en maillot de bain dans une maison dans son jus et le monsieur m’a expliquée à coup d’allusions suggestives qu’il nageait nu la nuit dans sa piscine … Tant mieux mais on se connaît depuis cinq minutes. J’ai envie de fuir. Ensuite la dame insiste lourdement pour connaître ma profession. Je lui explique gentiment que si je marche, ce n’est pas pour parler boulot et ce que je fais ne la regarde pas… Elle insiste encore.

En revanche, j’ai bien mangé. En dessert, c’était pomme au four, un de mes desserts préférés, après les poires au vin de Pa, bien sûr.

Futures pèlerins ne vous arrêtez pas. Continuez !

On ne gagne pas à tous les coups. Quand je repense à Monbonnet, à Monistrol, à Nasbinals, à la Vita e Bella à Livinhac, à Danièle à Lasbros (qui est sur le coup pour me marier avec un Lozerien), à Gréalou, à l’abbaye de Conques, et j’en oublie … Ces hébergeurs et leurs gites ou maisons rendent le chemin très agréable et plein de vie !

Demain ça sera mieux. Hyper motivée pour continuer !

Conseils pratiques

Hébergement

Je ne recommande pas.

Autres articles

Laisser un commentaire