Lili/ novembre 17, 2018/ Lecture, Page-turner/ 0 comments

Résumé du site Le Livre de Poche

1949 : Josef Mengele débarque à Buenos Aires. Caché sous divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie. L’Argentine de Perón est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et il doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance ne connaîtra plus de répit... jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.

Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet trente années durant ?

Une plongée inouïe au cœur des ténèbres : voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.

Chronique

Après avoir lu Gabriële de Anne et Claire Berest, lire La Disparition de Joseph Mengele est chose difficile. La lumière et la noirceur de la nature humaine. La première est le meilleur de l’Homme : l’art et l’intelligence alors que le second est le crime et la noirceur.

Ce roman, accessible à tous, est très bien écrit. Les courts chapitres s’enchaînent et dévoilent une partie de l’Histoire méconnue pour ma génération : la reconversion des nazis en Amérique du Sud.

Ce livre est très instructif sur le rôle de Perón, recycleur de nazis après la seconde guerre mondiale. Il explique la reconstruction de l’Europe ainsi que la traque des criminels nazis par les services secrets israéliens ainsi que les chasseurs européens et américains.

Passé du temps avec ce criminel contre l’humanité fut nécessaire pour ne jamais oublier ses horreurs et continuer à protéger les valeurs d’humanité et de solidarité.

Je recommande vivement la lecture du roman de Olivier Guez.

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

La référence du livre

La Disparition de Josef Mengele de Olivier Guez aux éditions Le Livre de Poche

Autres articles sur le blog

Share this Post

Laisser un commentaire