ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Résumé des éditions de minuit :

»Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d’une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l’allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l’étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d’une seconde à peine. Ça raconte Sarah, de symbole : S.

Brûlant !

Le roman de Pauline Delabroy-Allard est un souffle. Avec son style, la romancière nous emporte dans cette passion amoureuse.

Le lecteur suit son héroïne se détruire dans une passion ravageuse qui va la faire basculer dans la folie.

Je le recommande chaudement. En refermant, ce livre, on s’interroge sur l’histoire que l’on vit. Est-elle juste tiède ou rassurante ? 

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

Recommandations littéraires

  • Mon côté midinette : Love story de Erich Segal
  • A la folie : En attendant Bojangles de Olivier Bourdeault (blog)
  • Le style du Goncourt des lycéens 2018 : Frère d’âme de David Diop (blog)
  • Le style d’un premier roman : Fief de David Lopez (blog)

La référence du livre

ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard aux éditions de minuit

Le Prix du roman des étudiants France Culture – Télérama

Prix du Style

Prix Goncourt de la Pologne et de la Roumanie

Autres articles du blog

4 commentaires sur “ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard

Laisser un commentaire