Marx et la poupée de Maryam Madjidi

Résumé de la maison d’édition J’ai lu :

Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint son père en exil à Paris. À travers ses souvenirs d’enfance, elle décrit l’abandon du pays, l’éloignement familial, la perte de ses jouets – donnés aux enfants
pauvres de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes – et l’effacement progressif du persan.

Fable et journal, Marx et la poupée de Maryam Madjidi raconte avec humour et tendresse les racines comme fardeau, comme rempart, comme moyen de socialisation et comme arme de séduction massive.

Un très bon premier roman !

Maryam Madjidi fait partie de ces trentenaires qui dépoussièrent la littérature comme Marion Messina ou David Lopez. Dans Marx et la poupée, l’auteure raconte l’exil, la révolution iranienne, la jeunesse de Teheran et la famille. Son regard sur le monde est poétique et sensible. Une belle découverte.

La référence du livre

Marx et la poupée de Maryam Madjidi aux éditions J’ai lu

Prix Goncourt du premier roman 2017

Prix du roman 2017 Ouest France Étonnants Voyageurs

N°10 dans le TOP 10 de mes lectures préférées lus en 2019

%d blogueurs aiment cette page :