L’Aile des vierges de Laurence Peyrin

L'Aile des vierges de Laurence Peyrin

Résumé de la maison d’édition Pocket :

« L’aile des vierges », c’est ainsi que l’on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Petite-fille de suffragette, fille d’une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place de femme de chambre. Mais, en ces temps difficiles, la jeune femme cultivée et émancipée n’a d’autre choix que d’intégrer la petite armée d’intendants semblant vivre au siècle précédent. Elle aspire pourtant à un autre destin. Et elle n’est pas la seule au sein de Sheperd House… Contre toute attente, ce pourrait être le début de son long chemin vers l’amour et la liberté.

Go Maggie, go !

J’ai dévoré ce roman qui n’est pas sans rappeler Downton Abbey. Je me suis attachée à l’amoureuse Maggie et à son besoin de liberté. A un moment, j’ai eu peur de tomber dans un Arlequin mais au final non, je me suis laissée emporter par l’histoire. Est ce que ce livre est trop romantique ou suis- je devenue cynique pour ne pas y croire… 

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

La référence du livre

L’aile des vierges de Laurence Peyrin aux éditions Pocket

Autres articles du blog

2 commentaires sur “L’Aile des vierges de Laurence Peyrin

Laisser un commentaire