Les évaporés de Thomas B Reverdy

Les évaporés de Thomas B Reverdy

Résumé de la maison d’édition J’ai lu Les évaporés :

Ici, lorsque quelqu’un disparaît, on dit simplement qu’il s’est évaporé. Personne ne cherche à le retrouver, pas de crime pour la police, honte et silence du côté de la famille. Sans un mot, Kase un soir a disparu. Comment peut-on s’évaporer si facilement sans laisser de trace ? Et pour quelles raisons ?
C’est ce que cherche à comprendre Richard B., venu au Japon afin d’aider Yukiko à retrouver son père. Pour cette femme qu’il aime encore, il mène l’enquête dans les quartiers pauvres de Sanya à Tokyo. Ce roman profondément poétique allie découverte du Japon, encore bouleversé par la catastrophe de Fukushima, et réflexion sur notre désir, parfois, de prendre la fuite.

Disparition

Ce roman nous plonge dans le Japon après Fukushima. Des Japonais s’évaporent sans donner de nouvelles à leurs proches. Ce livre permet de découvrir un pan du Japon méconnu. A lire ou pas. Les mots de Thomas B Reverdy ne m’ont pas touchées. Dommage.

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

La référence du livre

Les évaporés de Thomas B Reverdy aux éditions J’ai lu

Autres articles du blog

5 commentaires sur “Les évaporés de Thomas B Reverdy

  1. Je n’ai jamais lu ce Thomas Reverdy… j’ai adoré sa plume dans Il était une ville, qui se passe à Détroit… poignant ! L’hiver du mécontentement est bouleversant aussi je trouve 😉

Laisser un commentaire