L’oeil de la nuit de Pierre Péju

L'œil de la nuit de Pierre Péju
L’œil de la nuit de Pierre Péju

Résumé de la maison d’édition Gallimard L’œil de la nuit :

Tout au long de sa vie, Horace W. Frink fut un Américain intranquille.
Enfant abandonné, étudiant tourmenté, il se fait psychanalyste, à New York, et pionnier de cette troublante méthode, au moment du voyage de Sigmund Freud dans le Nouveau Monde, en 1909, en compagnie de Jung et Ferenczi.
Thérapeute perplexe, mari et père immature, Frink devient bientôt l’amant d’une de ses patientes, la milliardaire et fantasque Angelica Bijur, qui lui fait découvrir la vie des «heureux du monde», au début des années folles. S’ensuivent tourments, déchirures et voyages à travers l’Amérique et l’Europe. Frink traversera deux fois l’Atlantique pour aller à Vienne, s’allonger sur le divan de Freud. De drames amoureux en aventures intellectuelles, «incapable de fermer l’œil de la nuit», il ne trouvera jamais la clef de l’énigme qu’il est pour lui-même.

Car l’œil de la nuit n’est pas l’inconscient mais la vision nocturne, l’effroyable lucidité des insomniaques, la conscience des fêlures. Ce roman est très librement inspiré de ce qu’on peut aujourd’hui savoir de Horace Frink, né en 1883 et mort en 1936 dans un oubli complet.

Intéressant et ennuyeux

Ce livre est intéressant par son sujet et ennuyeux par sa forme. Il est intéressant de découvrir comment les Etats-Unis ont appréhendé les travaux de Freud. L’idée de prendre une personne qui a existé est bonne. Le lecteur suit Horace Frink, tout au long, de sa vie personnelle, dans son travail et au fil des rencontres avec Freud.
En revanche, je n’ai pas du tout accroché avec le style. Je partais avec une envie de lire ce livre. J’ai beaucoup aimé les précédents livres : La petite chartreuse et le rire de l’ogre. Dans celui-ci, de nombreuses phrases sans verbe n’apportent pas de rythme. Ce livre aurait peut être gagné en étant plus court.
Mon sentiment mitigé sur ce livre n’enlève en rien à mon admiration pour le talent de Pierre Péju. Je continuerai à le lire.

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

La référence du livre

L’œil de la nuit de Pierre Péju aux éditions Gallimard

Autres articles

2 commentaires sur “L’oeil de la nuit de Pierre Péju

Laisser un commentaire