Prendre sa dose

Prendre sa dose

Je viens de me rendre compte qu’il me manque un mot. L’instinct maternel, s’il existe, n’est pas arrivé jusqu’à moi. Il s’est arrêté chez ma mère. Je reste étrangère au concept de maternité. En revanche, je suis en phase avec le rôle de tata alors on dit instinct quoi ? Quel est le mot pour décrire ce lien ?

Je peux m’inquiéter pour tout, avoir ce fichu syndrome de l’imposteur dans plein de domaines mais pas avec mes nièces et mon neveu. C’est facile et instinctif.

Je prends un plaisir fou à faire connaissance avec mon neveu de trois mois et demi. On s’apprivoise petit à petit. Il me regarde avec ses grands cils et je le couvre de baisers. Je m’extasie à chacun de ses progrès.

Avec mes deux nièces, jouer est notre dénominateur commun : jouer des parties endiablées de foot qui doivent rendre fou les voisins, jouer au Kems, au Split, au Wazabi … et finir toutes les trois dans le même lit collées les unes aux autres avec chacune un livre ou à regarder les aventures de Jean-Michel (merci @vincenteprybd , vous êtes un rituel !). Puis, faire des câlins serrés forts et des bisous, finir par leur dire je t’aime dans le creux de l’oreille et repartir à Paris le cœur léger pour une vie joyeuse.

Merci à ma sœur et mon frère ❤ de les avoir faits tous les trois mais ne compter pas sur moi pour agrandir la famille 😂. Je passe mon tour. Contre Kems !

Autres articles

prendre sa dose

prendre sa dose

Laisser un commentaire