Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena
Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Résumé de la maison d’édition P.O.L Le Ghetto intérieur :

Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question : que se passe-t-il dans cette Europe qu’ils ont fuie en bateau quelques années plus tôt ? Difficile d’interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l’un d’entre eux, il a épousé Rosita en Argentine. Ils auront trois enfants. Mais Vicente pense surtout à sa mère qui est restée en Pologne, à Varsovie. Que devient-elle ? Elle lui écrit une dizaine de lettres auxquelles il ne répond pas toujours. Dans l’une d’elles, il peut lire : « Tu as peut-être entendu parler du grand mur que les Allemands ont construit. Heureusement la rue Sienna est restée…

Silence

Ce livre fait écho à Idiss de Robert Badinter. Santiago H Amigorena raconte comment son grand-père est devenu silencieux lorsqu’il a appris le sort de sa mère enfermée dans le ghetto de Varsovie. Lui était parti s’exiler en Argentine en 1928. Un livre bouleversant. A lire.

Avez-vous lu et aimé ce livre ?

La référence du livre

Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena aux éditions P.O.L

Autres articles

1 commentaire sur “Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Laisser un commentaire