Compostelle : le temps du questionnement

Compostelle

Dai Sijie chez Gallimard
Dai Sijie chez Gallimard

Dai Sijie chez Gallimard

Le 15 avril 2019, j’assiste à la rencontre de Dai Sijie organisée par Gallimard et le site internet Babelio pour la sortie de son livre L’Évangile selon Yong Sheng. L’auteur raconte la vie de son grand-père, un des premiers pasteurs chinois. Vie faite d’atrocités au temps de la révolution culturelle. La lecture de ce roman fait ressurgir une question : En qui je crois ? en Dieu, en la vie ou en l’Homme ?

La rencontre est interactive avec le public mais je n’ose interpeller Dai Sijie : « Et vous, en qui croyez-vous ? »

Est-ce-que je crois en Dieu ?

J’ai été élevée dans la religion catholique : l’amour, le respect de l’autre et la paix de manière très ouverte. J’ai fait ma première communion et ma profession de foi par devoir et non par conviction. Mes grands-parents paternels étaient pratiquants et humanistes. Ma grand-mère, Madeleine est un de mes modèles de femmes. J’ai toujours partagé ses valeurs et convictions. Depuis sa mort, les rituels catholiques me font du bien : être assise dans une église et retrouver la paix intérieure, prier ou aller à la messe me soulagent de temps en temps.

Pragmatique

Ensuite, je n’arrive pas à me dire que je crois en Dieu. Je suis pragmatique et il ne peut y avoir une force supérieure. La science est là pour le prouver. J’écoute, régulièrement, Sur les épaules de Darwin de Jean-Claude Ameisen.

Enfin, je ne peux me dire catholique car je suis en complet désaccord avec les positions prises par le pape et ses évêques sur le préservatif, l’avortement, l’homosexualité … Les scandales réguliers dans l’Eglise m’horrifient. Je ne comprends pas que les prêtes n’aient pas le droit au mariage et que les femmes aient l’interdiction de donner la communion. Je suis favorable au mariage pour tous et à la PMA.

Est-ce-que je crois en la vie ?

Oui mais ça reste un concept un peu vague : la vie. Je m’émerveille de la beauté de la nature, de l’amour qui rend plus fort, des relations avec les autres, du rire, de la joie, du plaisir. J’aime créer une relation non verbale avec les animaux. En contre-partie, je n’ai pas un attachement forcené, si demain ça s’arrêtait, bon bah faut voir.

Est-ce que je crois en l’Homme ?

Avant, j’aurais répondu oui sans hésiter. Depuis quelques temps, je suis plus nuancée. L’Homme est capable du meilleur comme du pire. Cette année, j’ai lu Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena et Retour à Birkenau de Ginette Kolinka. Ces deux livres parlent de nazisme et des horreurs perpétués sur les juifs. Ils questionnent sur la capacité de l’Homme à tuer ses semblables sans état d’âme.

Question

Je n’arrive pas à répondre à ces questions et surtout à celle ci : est-ce que j’ai la foi ? Ces interrogations tournicotent dans ma tête sans les éclaircir. Peut-être que ce sont les questions d’une vie et que pour ma part, il me reste des centaines de kilomètres de marche pour tenter d’y répondre.

L’incendie

Notre Dame
Notre Dame

En sortant de chez Gallimard ce soir là, mes questions en bandoulière, je lis un sms de ma mère « Il y a un incendie à Notre Dame ». Je décide de rentrer à pied en traversant la seine et en longeant les quais. Sur le pont des arts face à Notre Dame en train de brûler, le questionnement est devenu encore plus grand : Si on a une lumière qui brille en nous, qu’est-ce qui la maintient en vie ?

Quelques jours après, j’ai décidé de reprendre mon sac à dos et de retourner marcher sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle pour tenter de trouver des réponses dans la marche.

Autres articles

Etapes précédentesEtapes suivantes
20 : Moissac – AuvillarAuvillar : le retour !
Pause : Moissac21 : Auvillar – Miradoux
 19 : Lauzerte – Moissac 22 : Miradoux – Lectoure  
 18 : Lascabanes – Lauzerte 23 : Lectoure – Castelnau sur l’Auvignon 
17 : Cahors – Lascabanes 24 : Castelnau sur l’Auvignon – Montréal du Gers 
Pause  : Cahors  25 : Montréal du Gers – Eauze 
 16 : Saint Jean de Laur – Cahors 26 : Eauze – Manciet 
 15 : Gréalou – Saint Jean de Laur  27 : Manciet – Nogaro
 14 : Figeac – Gréalou  28 : Nogaro – Aire sur l’Adour
 13 : Livinhac le Haut – Figeac  29 : Aire sur l’Adour – Miramont Sensacq
 12 : Conques – Livinhac le Haut  30 : Miramont Sansacq – Larreule
 11 : Massip – Conques  31 : Larreule – Maslacq
 10 : Espalion – Massip  32 : Maslacq – Navarrenx
 9 : Saint Chély d’Aubrac – Espalion  33 : Navarrenx – Aroue
 8 : Nasbinals – Saint Chély d’Aubrac  34 : Aroue – Ostabadt
 7 : Lasbros – Nasbinals  35 : Ostabadt – Saint Jean Pied de Port
 6 : Saint Alban sur Limagnole – Lasbros  36 : Saint Jean Pied de Port – Roncevaux
 5 : Le domaine du Sauvage – Saint Alban sur Limagnole  37 : Honto – Roncevaux
 4 : Saugues – Le domaine du sauvage La transmission du chemin
 3 : Monistrol d’Allier – Saugues Préparez votre retour
 2 : Montbonnet – Monistrol d’Allier Les sensations de Saint-Jacques reviennent un jour de grève
 1 : Le Puy en Velay – Montbonnet 
Départ : Le Puy en Velay 
Choisir son guide 
Compostelle : une sacrée aventure

Début.

ensuite. enfin. début. ensuite. auparavant. Oui./p>

ensuite. enfin. début. ensuite. auparavant.

Début. ensuite. enfin. début. ensuite. auparavant.

Laisser un commentaire