Compostelle Auvillar – Miradoux

Compostelle Auvillar – Miradoux

Paysage du Gers
Paysage du Gers

J2 : 19 km

Lundi 29 avril 2019

Comme tous les lundis !

La dame de l’office tourisme d’Auvillar en nous faisant visiter le gîte la veille nous a assurés que la boulangerie sera ouverte le lendemain à partir de 7 heures. Dans les gîtes communaux, les demi-pensions sont rares et ici pas de petit déjeuner.

Je quitte le gîte pleine d’envie en pensant au thé et au pain au chocolat encore chaud qui m’attendent. J’envisage même de prendre un sandwich pour le midi. Je passe par l’épicerie acheter des bananes pour les prochains jours. Je ne m’attarde pas au modeste rayon de produits salés puisque je sais déjà que je vais trouver mon bonheur pas loin. Sauf que la boulangerie est fermée. Comme tous les lundis !

Nous sommes plusieurs à nous casser le nez devant la porte close et le rideau baissé. Je retourne à l’épicerie m’acheter un vilain sandwich Sodebo sous vide pour le petit déjeuner.

Vue d'Auvillar
Vue d’Auvillar

Je trouve une belle vue dégagée pour le petit-déjeuner. J’engloutis cette nourriture sans goût et pâteuse pour me donner de l’énergie. Je pense encore aux viennoiseries et à une boisson chaude quand je quitte Auvillar sous un soleil matinal.

La leçon : ne pas trop faire confiance aux gens du coin pour la nourriture et vérifier la veille si la boulangerie ouvre bien le lendemain.

Une étape vallonnée

L’étape entre Auvillar et Miradoux passe du Tarn et Garonne au Gers. Le chemin alterne entre campagne vallonnée et villages. J’aime découvrir la beauté du territoire français. Je suis bien rentrée dans le Sud-ouest, certains hommes portent le béret comme mon grand-père autrefois.

Une mauvaise surprise

Cette journée de reprise est riche puisque j’ai le droit au cycliste exhibitionniste ! Oui, oui au cycliste exhib ! Je suis en train de marcher après avoir fait une longue pause à Saint-Antoine.

Après une bonne demi-heure de marche, un cycliste équipé comme un pro : casque, lunette, cycliste, t-shirt de sponsor s’arrête et me demande du papier toilette. Sympa, je ne fais pas ma parisienne, je lui donne des mouchoirs en papier pensant qu’il a la gastro. Il repart. Après un virage, je l’aperçois au loin accroupi et d’un coup, il se lève, le cycliste aux bas des jambes quand je passe. Il me souhaite une bonne journée. Je garde mon calme, il est tellement ridicule le sexe et les fesses à l’air. Il y a un groupe au loin, j’accélère le pas pour les rattraper. Je suis partie en me disant que j’accueillerai tout ce qui se passera mais peut-être pas tout finalement.

Je rejoins Miradoux et sa jolie halle en début d’après-midi. J’ai réservé chez Stéphane au gîte Bonté Divine !

Gîte Bonté Divine
Gîte Bonté Divine

Une bonne tablée

Le soir, nous sommes six à table : un couple de canadiens, un suisse allemand parti de chez lui (je suis toujours impressionnée par ces marcheurs au long cours) et deux français. La soirée est conviviale. L’accueil sympathique de Stéphane et la sérénité du gîte y font pour beaucoup. Je pose la question qui me taraude depuis que j’ai eu l’idée de reprendre le chemin : » Dis Stéphane, à partir de quel endroit, je verrai les Pyrénées ?Par beau temps, je peux les voir de ma cuisine et quand il n’y a pas de nuage, on les voit de Lectoure.«  

Je ressens le même empressement de les voir qu’il y a des centaines de kilomètres avec l’envie de découvrir l’Aubrac.

Vivement demain !

Conseils pratiques

Hébergement

Stéphane et Nathalie CHEVILLION
5 rue Porte d’Uzan nord
32340 MIRADOUX
Tel : 05 -62-68-30-80 / 06-20-50-09-70
courriel: contact@bontedivine.net

Demi-pension : 35 €

Autres articles

Etapes précédentesEtapes suivantes
Auvillar : le retour ! 22 : Miradoux – Lectoure  
Le temps du questionnement 23 : Lectoure – Castelnau sur l’Auvignon 
20 : Moissac – Auvillar 24 : Castelnau sur l’Auvignon – Montréal du Gers 
Pause : Moissac 25 : Montréal du Gers – Eauze 
 19 : Lauzerte – Moissac 26 : Eauze – Manciet 
 18 : Lascabanes – Lauzerte 27 : Manciet – Nogaro
17 : Cahors – Lascabanes 28 : Nogaro – Aire sur l’Adour
Pause  : Cahors  29 : Aire sur l’Adour – Miramont Sensacq
 16 : Saint Jean de Laur – Cahors 30 : Miramont Sansacq – Larreule
 15 : Gréalou – Saint Jean de Laur  31 : Larreule – Maslacq
 14 : Figeac – Gréalou  32 : Maslacq – Navarrenx
 13 : Livinhac le Haut – Figeac  33 : Navarrenx – Aroue
 12 : Conques – Livinhac le Haut  34 : Aroue – Ostabadt
 11 : Massip – Conques  35 : Ostabadt – Saint Jean Pied de Port
 10 : Espalion – Massip  36 : Saint Jean Pied de Port – Roncevaux
 9 : Saint Chély d’Aubrac – Espalion  37 : Honto – Roncevaux
 8 : Nasbinals – Saint Chély d’Aubrac La transmission du chemin
 7 : Lasbros – Nasbinals Préparez votre retour
 6 : Saint Alban sur Limagnole – Lasbros Les sensations de Saint-Jacques reviennent un jour de grève
 5 : Le domaine du Sauvage – Saint Alban sur Limagnole 
 4 : Saugues – Le domaine du sauvage 
 3 : Monistrol d’Allier – Saugues 
 2 : Montbonnet – Monistrol d’Allier 
 1 : Le Puy en Velay – Montbonnet 
Départ : Le Puy en Velay 
Choisir son guide 
Compostelle : une sacrée aventure

Compostelle Auvillar – Miradoux

%d blogueurs aiment cette page :