Compostelle Lectoure – La Romieu – Castelnau sur l’Auvignon

Compostelle Lectoure

J4 : 26 km

Mercredi 1er mai 2019

Une belle étape

Après un bon petit déjeuner servi par Anne-Sophie de la chambre d’hôtes A2 pas, je pars de Lectoure. Comme souvent, je n’arrive pas à sortir de la ville du premier coup. Je perds les balises du GR plusieurs fois. Je demande mon chemin à un monsieur à béret qui sort de sa voiture. Il m’indique la direction et me demande si je n’ai pas froid en short.

Un peu, mais je sais qu’après avoir marché dix minutes, je serai réchauffée. Je savoure d’avoir allégé mon sac en ayant réussi à retirer un bon kilo.

Le programme de la journée est consistant 26 km pour relier Castelnau sur l’Auvignon en faisant une halte à la collégiale de la Romieu.

Pause collective

En milieu de matinée, je fais une pause pour boire un thé et manger une banane dans le seul village ayant un ravitaillement. Au fil des minutes, nous nous retrouvons entre pèlerins pour grignoter et boire un café. Alain, un pèlerin québécois que je connais depuis ma halte au gîte Bonté divine ! de Miradoux me dit : « Emilie, je te sens bien, loin de la ville. » Je lui souris.

Oh que oui, je suis dans mon élément. Le soleil chauffe, j’ai mon sac à dos sur les épaules et mes plans dans ma poche.

Pique-nique

Cette partie du chemin est très belle. Après un passage en forêt, je trouve un rondin de bois, je m’assois pour pique-niquer : du pain, des tomates, du jambon de pays et du fromage de chèvre en forme de coquille.  J’apprécie le calme et d’avoir retiré mes chaussures.

Je repense à mon déjeuner de la semaine précédente : un poke bowl : saumon, riz vinaigré, mangue, radis chez Poké bar dans mon quartier de boulot à Madeleine. Je suis en harmonie en train de pique-niquer et à me dire que je suis bien mieux là à savourer un plaisir simple.

Soudain, j’entends les herbes buissonnées. Je sursaute, je me lève d’un bond, je me mets à faire du bruit, à tapoter et à crier pour faire fuir LA BETE. Ce qui ne fonctionne pas vraiment puisque les bruits continuent furtivement. Après quelques instants, le calme revient. Peut-être que je ne suis pas si à l’aise que ça dans la nature …

La collégiale de La Romieu

Je suis heureuse d’arriver à La Romieu. Je prends mon ticket pour la visite de la collégiale. Sur présentation de la crédentiale, les pèlerins ont une réduction. J’échappe à la visite de groupe qui me ferait perdre trop de temps. J’ai encore une heure de marche après pour rejoindre mon gîte.

Lectoure, La Romieu et demain Condom sont des étapes ancestrales sur le chemin au même titre que Le Puy, Conques, Cahors ou Moissac. Je visualise ces points sur une carte et je vois les kilomètres défiler. Passer ces haltes de pèlerinage me relient aux pèlerins ayant parcouru ce chemin il y a plusieurs siècles mais aussi aux pèlerins d’aujourd’hui. Ce sentiment d’appartenir à l’Humanité, je le ressens nulle part ailleurs. Je sais pourquoi je le fais.

Carte blanche Alaa El Aswany

Hier soir, j’ai écouté en podcast la carte blanche de l’écrivain égyptien Alaa El Aswany dans l’émission Boomerang de France Inter. Il parle avec ses mots de l’Humanité, de nos ressemblances et de ce qui nous lie les uns aux autres. Aujourd’hui, j’ai pensé à lui en marchant.

Conseils pratiques

Hébergement

Gîte

Castelnau sur l’Auvignon

Je n’en mets pas plus car j’ai eu une expérience très bizarre qui m’a rappelé ma demi-pension Saint Jean de Laur. Je suis arrivée au gîte qui est en fait la maison des propriétaires en fin d’après-midi. J’étais la seule pèlerine ce soir là. Je n’aime pas ça car j’ai le sentiment d’être le seul centre d’intérêt et de devoir faire la conversation en permanence. J’ai été bien accueillie. La particularité est que la famille dine tous les soirs avec les pèlerins. C’est la seule fois sur le chemin que le repas est chiche. Je pense que mon expérience aurait été très différente à plusieurs. Les propriétaires sont d’anciens pèlerins qui se sont reconvertis.

Autres articles

Etapes précédentesEtapes suivantes
 22 : Miradoux – Lectoure   24 : Castelnau sur l’Auvignon – Montréal du Gers 
21 : Auvillar – Miradoux 25 : Montréal du Gers – Eauze 
Auvillar : le retour ! 26 : Eauze – Manciet 
Le temps du questionnement 27 : Manciet – Nogaro
20 : Moissac – Auvillar 28 : Nogaro – Aire sur l’Adour
Pause : Moissac 29 : Aire sur l’Adour – Miramont Sensacq
 19 : Lauzerte – Moissac 30 : Miramont Sansacq – Larreule
 18 : Lascabanes – Lauzerte 31 : Larreule – Maslacq
17 : Cahors – Lascabanes 32 : Maslacq – Navarrenx
Pause  : Cahors  33 : Navarrenx – Aroue
 16 : Saint Jean de Laur – Cahors 34 : Aroue – Ostabadt
 15 : Gréalou – Saint Jean de Laur  35 : Ostabadt – Saint Jean Pied de Port
 14 : Figeac – Gréalou  36 : Saint Jean Pied de Port – Roncevaux
 13 : Livinhac le Haut – Figeac  37 : Honto – Roncevaux
 12 : Conques – Livinhac le Haut La transmission du chemin
 11 : Massip – Conques Préparez votre retour
 10 : Espalion – Massip Les sensations de Saint-Jacques reviennent un jour de grève
 9 : Saint Chély d’Aubrac – Espalion 
 8 : Nasbinals – Saint Chély d’Aubrac 
 7 : Lasbros – Nasbinals 
 6 : Saint Alban sur Limagnole – Lasbros 
 5 : Le domaine du Sauvage – Saint Alban sur Limagnole 
 4 : Saugues – Le domaine du sauvage 
 3 : Monistrol d’Allier – Saugues 
 2 : Montbonnet – Monistrol d’Allier 
 1 : Le Puy en Velay – Montbonnet 
Départ : Le Puy en Velay 
Choisir son guide 
Compostelle : une sacrée aventure

Compostelle Lectoure

Laisser un commentaire