Juste avant l’oubli d’Alice Zeniter

Juste avant l’oubli d’Alice Zeniter

Juste avant l'oubli d'Alice Zeniter
Juste avant l’oubli d’Alice Zeniter

Les Hébrides

Alice Zeniter a imaginé un écrivain de polars célèbre et a construit son roman autour. Je suis impressionnée par le travail littéraire mais pas emballée par l’histoire.⠀
Mon livre préférée de cette auteure reste l’Art de perdre. ⠀

Vous l’avez lu ? Vous avez aimé ? ⠀

Résumé de la maison d’édition

Il règne à Mirhalay une atmosphère étrange. C’est sur cette île perdue des Hébrides que Galwin Donnell, maître incontesté du polar, a vécu ses dernières années avant de disparaître brutalement – il se serait jeté du haut des falaises. Depuis, l’île n’a d’autre habitant qu’un gardien taciturne ni d’autres visiteurs que la poignée de spécialistes qui viennent tous les trois ans commenter l’œuvre de l’écrivain mythique. Cet été-là, Émilie, qui commence une thèse sur Donnell, est chargée d’organiser les Journées d’étude consacrées à l’auteur. Elle attend que Franck, son compagnon, la rejoigne. Et Franck, de son côté, espère que ce voyage lui donnera l’occasion de convaincre Émilie de passer le restant de ses jours avec lui. Mais sur l’île coupée du monde rien ne se passe comme prévu. Galwin Donnell, tout mort qu’il est, conserve son pouvoir de séduction.

Juste avant l’oubli d’Alice Zeniter aux éditions J’ai lu

Les autres livres d’Alice Zeniter

L’Art de perdre

L'art de perdre de Alice Zeniter
L’art de perdre de Alice Zeniter

Alice Zeniter a reçu le Prix Goncourt des lycéens en 2017. Le lycéens ont toujours bon goût !

L’histoire est captivante, sans longueur et le style est facile. L’autrice raconte l’histoire de la famille Zekkar sur trois générations : le grand-père Ali, ancien combattant de la deuxième guerre mondiale et harki, le père Hamid et Naïma la petite fille.
Ce livre questionne fortement la question du choix et de l’action.

Bravo à Alice Zeniter pour ce roman dense !

Sombre dimanche

Sombre dimanche d'Alice Zeniter
Sombre dimanche d’Alice Zeniter

Alice Zeniter raconte l’histoire contemporaine de la Hongrie à travers la famille singulière d’Imre. L’auteure a un talent fou. Elle sait partager son goût de la grande Histoire en nous plongeant dans les histoires quotidiennes de ces personnages. J’ai aimé ce livre. Vivement le prochain.

Autres articles

%d blogueurs aiment cette page :