Harry Potter à l’école des sorciers de J. K. Rowling

Harry Potter de J.K. Rowling

Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. Rowling
Harry Potter à l’école des sorciers de J. K. Rowling

Culte

Il aura fallu une collègue fan, le classement en une des 101 romans des lecteurs du journal Le Monde, une copine l’ayant lu récemment et mes nièces s’y attelant en confinement pour que je me décide à lire le 1er tome de la saga. C’est dire l’enthousiasme débordant avec lequel je partais en démarrant ma lecture.

Totalement néophyte (je n’ai pas vu un film) voir hermétique, je me suis lancée dans l’histoire. J’ai découvert qu’Harry Potter, c’était Cendrillon ! Personne ne me l’avait dit.

Plus sérieusement, je me suis accrochée pour comprendre l’engouement et le phénomène mondial.

L’histoire est une aventure pour enfants mais je suis fascinée par la créativité de l’auteure. Quelle inventivité avec des touches poétiques.

Un monde s’ouvre ! Je comprends, enfin, les références. Ce qui entraîne des spoilers ! Je peux entrer dans les détails de l’histoire avec mes nièces et passer pour une tata cool. 😉

Maintenant, je rêve que d’une chose : avoir un nimbus 2000 pour éviter le métro.

Vous l’avez forcément lu, non ?

Résumé de la maison d’édition

Harry Potter est orphelin. Il mène une vie bien monotone, chez son oncle et sa tante et leur horrible fils. Le jour de ses onze ans, son existence bascule : un géant vient le chercher pour l’emmener dans une école de sorciers où une place l’attend depuis toujours. Quel mystère entoure sa naissance? Et qui est l’effroyable mage dont personne n’aime prononcer le nom? Harry intègre le collège Poudlard et s’y plaît aussitôt. Voler à cheval sur des balais, jeter des sorts, devenir champion de quidditch (une sorte de football pour sorciers), combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Il semble pourtant que tout le monde ne l’apprécie pas…

Harry Potter de J.K. Rowling aux éditions Gallimard

Harry Potter Poudlard
Harry Potter Poudlard

Autres articles

%d blogueurs aiment cette page :