Les os des filles – Line Papin

Ce livre est recommandé par une abonnée Instagram. En sélection, pour le Prix des lecteurs du Livre de poche 2020, Les os des filles – Line Papin est un petit livre autobiographique. Line Papin a 25 ans et a déjà publié trois livres.

Les os des filles Line Papin
Les os des filles Line Papin

Touchant

Difficile de ne pas oublier l’actualité estivale de Line Papin en commençant son texte. Est-ce qu’il faut en parler ici ? Quand le couple choisit de poser pour Paris-Match, oui. Line Papin a épousé Marc Lavoine, cet été.

Brillante est le mot pour décrire Line Papin. Dans son récit, l’autrice décrit trois guerres. Deux vécues par sa grand-mère et sa mère et une dernière intérieure par elle.

Elle raconte, en prenant, les os comme lien, les guerres vietnamiennes contre la France d’abord, puis les américains. Comment sa famille s’est retrouvée sous les bombes à la campagne et a fait des études pour s’élever.

Ensuite, elle décrit sa guerre intérieure contre l’anorexie après l’exil. Ses parents ont quitté le Vietnam pour la France. Séparée de sa nourrice et de sa grand-mère à 10 ans, elle a vécu un choc violent. Une détresse amoureuse.

Ce petit texte me rappelle un premier roman que j’ai beaucoup aimé sur l’exil : Marx et la poupée de Maryam Madjidi. L’autrice parle de son arrivée en France et l’adaptation nécessaire et difficile.

Mon petit bémol à ce livre est le style. Un peu précieux. A la lecture, j’ai découvert, un style classique de la littérature contemporaine. J’ai une préférence pour les textes plus direct et poignant.

Vous l’avez lu ?

Résumé de la maison d’édition

« Nous finissons tous ainsi, après tout, et c’est doux. C’est doux parce que c’est commun. Il y aura eu bien des injustices, bien des secousses, bien des dangers ; il y aura eu des joies, des rires, des peurs, des amours, des haines, des ressentiments, des passions ; il y aura eu des accidents, des voyages, des crises, des maladies… Nous aurons été chacun à notre manière déformés par la vie. Il restera les os humains – ce que nous avons été au minimum, ce que nous avons tenté d’être au maximum. »

C’est l’histoire de trois femmes : Ba, sa fille et sa petite-fille – l’auteure elle-même. Une histoire qui commence dans les années 1960, pendant la seconde guerre d’Indochine, sous les bombes d’un village vietnamien. Ces trois générations de femmes traverseront trois combats : celui de la guerre, celui de l’exil et celui de la maladie.

Les os des filles – Line Papin aux éditions Albin Michel



Le podcast – Lili et la vie : lecture éclectique

%d blogueurs aiment cette page :