Né d’aucune femme – Franck Bouysse

Pour la rentrée littéraire de septembre, j’ai reçu trois livres des éditions Livre de poche : Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong, Chemins d’Axel Kahn et Né d’aucune femme de Franck Bouysse.

Né d'aucune femme Franck Bouysse
Né d’aucune femme Franck Bouysse

A LIRE : Les choses humaines de Karine Tuil

Bouleversant !

Depuis un an, j’ai souvent vu la couverture de Né d’aucune femme dans les librairies et sur instagram. Quand je vois souvent un livre, je deviens méfiante. Je n’ai pas forcément envie de le lire. J’ai attendu sa sortie en poche. Après l’avoir reçu, j’ai encore traîné avant de le lire… Monopoliser par les sorties de Yoga d’Emmanuel Carrère et de Calamity Gwenn de François Beaune.

Quelle erreur ! Comme souvent, après avoir lu un très bon livre, je me demande : Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de le lire ? Il attendait dans la pile à lire alors qu’il valait le coup ! ça vous arrive aussi ?

Avant d’aller plus loin et de vous vanter les mérites de ce livre, je tiens à faire une précision : ce livre est bouleversant. Certains passages sont cruels. Commencer sa lecture quand vous êtes bien. Si vous ruminez en ce moment, liser L’irrésistible histoire du café myrtille de Mary Sismes.

L’histoire de Rose

Franck Bouysse raconte l’histoire de Rose. Une jeune fille vivant avant la fin du XIXème siècle. Difficile de dater précisément le roman. Elle vit avec ses parents paysans et ses sœurs dans les Landes.

Un jour, son père la vend au maître des forges pour qu’elle devienne sa bonne. Rose va découvrir la vie brutalement. Le maître vit avec sa femme et sa mère dans une demeure.

Je ne vais pas plus loin car je veux rien divulgâcher et compromettre votre lecture. C’est un roman cruel et sensible sur le parcours d’une femme battante. Le roman interroge sur la domination et le rapport de force entre les hommes.

L’écriture de Franck Bouysse est belle et serrée. Ce livre m’habite encore. J’en ai rêvé alors que cela ne m’arrive jamais. Je l’ai lu au moment où l’actualité a été pesante et ça lui a donné encore plus de force. Rarement un livre m’a autant dérangée. Je ne l’ai pas lâché.

C’est un des seuls livres que j’ai envie de relire car je pense être passée à côté de certains questionnements de Franck Bouysse. J’étais happée par le destin de Rose.

Pour le moment, c’est le meilleur livre lu en 2020. Il m’a transpercée. Je vous recommande sa lecture.

Vous avez envie de le lire ? Vous l’avez lu ? 

Résumé de la maison d’édition

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
– Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
– Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
– De quoi parlez-vous ?
– Les cahiers… Ceux de Rose. »Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Né d’aucune femme – Franck Bouysse aux éditions Le livre de poche

  • Grand Prix des Lectrices du magazine Elle
  • Prix du roman inspirant de Psychologies Magazine,
  • Le prix des libraires

Le podcast – Lili et la vie : lecture éclectique

Le guide des meilleurs livres lus du blog

%d blogueurs aiment cette page :