Le Printemps suivant : Vent lointain – Margaux Motin

Pour ce mois de novembre, je vous propose une thématique Bande dessinée en plus des chroniques de la rentrée littéraire. Après avoir chroniqué Maison ronde de Charlie Zanello, j’ai choisi Le Printemps suivant : vent lointain de Margaux Motin.

A LIRE : La théorie de la tartine – Titiou Lecoq

Coup de cœur !

Si vous ne connaissez pas encore Margaux Motin, vous vivez sur la planète Mars ou vous n’avez pas encore internet ?

Margaux a eu un blog personnel au début de l’Internet. Elle postait des dessins racontant sa vie parisienne. Elle est illustratrice. Son trait de crayon est facilement reconnaissable. Elle a adapté des romans de Jane Austen en BD. Margaux a déjà sorti trois livres illustrés personnels. Je vous les conseille.

Aujourd’hui, elle vit au Pays Basque avec Pacco, illustrateur. Dans cette nouvelle bande dessinée, elle raconte son emménagement avec lui et sa vie de famille recomposée (je n’aime pas ce terme).

Sur Instagram, je suis Margaux et Pacco où ils sont actifs et n’hésitent pas à partager des moments de leur vie commune. Margaux se montre hypersensible, fée de la nature et maniaque. J’adore son regard sur le monde et sa sensibilité.

En lisant, le premier tome de ce roman, j’ai découvert une Margaux avec un caractère plus mélancolique et une forte indépendance. Vivre avec son ami lui apparaît compliqué et demande une adaptation permanente.

Pour les flippées de l’engagement (comme moi), ça fait du bien de lire ses pages. De voir que ce n’est pas si simple pour les autres. Sa double page sur les avantages de vivre seule ou de vivre en couple est réconfortante.

Les dessins sont beaux et poétiques. J’aime le trait de Margaux. Sa façon de dessiner les animaux et les paysages. Il me semble que c’est la première fois qu’elle remplit la page.

J’ai hâte de lire le deuxième tome. Pour info, ma sœur et mes nièces ont adoré.

Vous avez envie de le lire ? Vous l’avez lu ?

Résumé de la maison d’édition

Après une vie de mère célibataire un peu chaotique mais libre et indépendante, Margaux replonge à pieds joints dans la vie de couple. Mais cela ne se passe pas sans heurts et des perturbations se profilent à l’horizon. Et si c’était l’occasion de chercher à comprendre ce qui provoque ces nuages qui viennent de si loin ?

Sept ans après La Tectonique des plaques, Margaux Motin reprend avec humour et émotion le fil du récit de son parcours de femme moderne toujours en quête d’épanouissement personnel et de connaissance de soi.

Le Printemps suivant : vent lointain – Margaux Motin aux éditions Casterman

Le podcast – Lili et la vie : lecture éclectique

%d blogueurs aiment cette page :