Aujourd’hui, je vous partage le premier roman Buck & moi de Mateo Askaripour.

New York 2.0

Darren Vender est barista chez Starbucks à Manhattan. Un jour, il arrive à convaincre un habitué de modifier sa commande pour un nouveau goût. Surpris par l’audace du jeune vendeur en tablier , il lui propose d’intégrer sa start up. Darren accepte et se retrouve le seul noir au milieu de blancs issus du même milieu. Darren, renommé Buck va être soumis à des tests farfelus et à intégration intensive. Au fil des jours, il va se perdre et résister à la machine infernale présentée sous forme de jeu.

J’ai adoré ce roman recommandé par Xavier Leherpeur dans l’émission Une heure en série sur France Inter. 

Au-delà d’être un manuel de vente comme le confie l’auteur, c’est une fresque du monde du travail et de New York. L’auteur aborde, également, la question raciale au sein de la société américaine en 2022.

« Après m’être réveillé avec une migraine de la taille de l’égo de Kanye…« .

L’écriture de Mateo Askaripur est moderne, référencée, rapide, incisive, drôle et caustique. 

Ce livre est un des best-seller du New York Times

A lire cet été ! 

Il est disponible dans plusieurs bibliothèques de la ville de Paris.

Buck et moi Buck&moi
Buck et moi

Résumé de la maison d’édition

Darren « Buck » Vender a 22 ans, il vit avec sa mère à Brooklyn. Major de promotion intelligent mais démotivé il a choisi de travailler comme barista dans un Starbucks de Manhattan.

Instinct ou hasard ? C’est en convaincant un habitué de changer de boisson qu’il va lui-même changer le cours de sa vie. L’homme d’affaires est tellement impressionné par son charisme qu’il lui propose de le rejoindre chez Sumwun, une startup au succès aussi fulgurant qu’opaque. Après un entretien surréaliste, et une formation infernale qui ressemble fortement à un bizutage Darren (ou plutôt Buck, comme on l’appelle désormais), est embauché. Le problème, c’est qu’il ne sait pas bien pourquoi.

Plongée hilarante et acide dans le monde de l’entreprise du XXIe siècle, Buck & moi est une satire inoubliable qui rappelle aussi bien BlackKKklansman de Spike Lee que La Foire aux vanités de Thackeray.

Buck & moi – Mateo Askaripour aux éditions Buchet Chastel – 416 pages – traduction : Stéphane Roques

Nouvelle écriture

Normal people – Sally Rooney

Normal people (poche) - Sally Rooney
Normal people (poche) – Sally Rooney

Vie de bureau