Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Résumé de la maison d’édition P.O.L Le Ghetto intérieur : Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question : que se passe-t-il dans cette Europe qu’ils ont fuie en bateau quelques années plus tôt ? Difficile d’interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l’un d’entre eux, il a épousé Rosita en Argentine.…Continue reading Le Ghetto intérieur de Santiago H Amigorena

Amours solitaires de Morgane Ortin

Amours solitaires de Morgane Ortin

Résumé de la maison d’édition Albin Michel Amours solitaires : Autrefois, les amoureux échangeaient des lettres. Aujourd’hui, ils s’envoient des textos. La poésie n’a pas disparu entre temps. Depuis qu’elle a créé le compte Instagram Amours Solitaires, Morgane Ortin a recueilli des milliers de conversations intimes d’amoureux anonymes. Des mots doux, des mots crus, exaltés,…Continue reading Amours solitaires de Morgane Ortin

Vivre pour se sentir vivant d’Albert Bosch

Résumé de la maison d’édition Le livre de poche Vivre pour se sentir vivant d’Albert Bosch : Après de nombreuses expéditions, Albert Bosch a réussi la traversée de l’Antarctique, de la côte au Pôle Sud géographique.Au cours de ces 67 jours sans la moindre assistance extérieure, il a marché jusqu’au bout du bout du monde…Au-delà…Continue reading Vivre pour se sentir vivant d’Albert Bosch

Le syndrome de la chouquette de Nicolas Santolaria

Résumé de la maison d’édition Points Le syndrome de la chouquette : Lundi, 8h30 et déjà, rien ne va plus. Après une nuit ponctuée par les pleurs incessants de votre nouveau-né, le badge oublié dans la voiture, l’inquiétante énergie matinale du stagiaire et la première blague éculée de votre patron, vous pressentez que la semaine…Continue reading Le syndrome de la chouquette de Nicolas Santolaria

Avec toutes mes sympathies d’Olivia Lamberterie

Résumé de la maison d’édition Le livre de poche Avec toutes mes sympathies : Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise…Continue reading Avec toutes mes sympathies d’Olivia Lamberterie