1 an sans toi

Notre Margaux ❤, notre vieille mémère. Tu me manques toujours autant au bout d’un an. Ton départ était normal, la vieillesse t’a emportée. Je le redoutais, j’avais prévenu que ça serait difficile et ce fut le cas. J’ai été très bien entourée pour sécher mes larmes. Toi, tu n’étais plus là pour coller ton museau