Dans le cadre de L’été en poche, je vous présente Ecriture mémoires d’un métier de Stephen King.

Une bible pour l’écriture

Dans cet essai, Stephen King change de genre. Pas de gore, d’horreur et de fantastique mais des conseils pour écrire de la fiction. Pour tous ceux qui souhaitent écrire, je vous recommande ce livre. Les conseils sont riches et faciles à mettre en œuvre. Il transmet son plaisir de l’écriture.

Un écrivain généreux et simple

J’ai découvert un homme simple et généreux alors qu’il a vendu plus de 350 millions de livres à travers le monde. Son parcours est passionnant et fut une longue progression. Il a réussi à force de détermination et de travail. Stephen a toujours lu et écrit. Au fil des pages, il met en valeur sa femme, Tabitha qui l’accompagne depuis le début. Sa première lectrice intransigeante. Elle fait partie intégrante de son travail en relisant et en le faisant corriger certains passages boiteux.

Je n’ai jamais lu Stephen King, bien trop peureuse pour ses romans mais il m’a presque donné envie de m’y mettre. J’ai beaucoup aimé son écriture fluide et ses parenthèses humoristiques avec du recul sur son métier et son succès. En le lisant, on a envie de boire une bière avec lui et de discuter de son métier. Il instaure une véritable proximité avec son lecteur et démystifie l’image de l’écrivain inaccessible.

Le principal conseil de Stephen King est de lire et d’écrire tous les jours pour progresser.

La méthode d’écriture King

Il recommande une boîte à outils assez simple : utiliser son vocabulaire, maîtriser la grammaire, proscrire la voix passive, supprimer les adverbes et rythmer le texte par les paragraphes.

Après, il n’y a pas de miracle, c’est du travail : se concentrer sur l’histoire et pas sur le contexte. Les lecteurs veulent dévorer une histoire enrobée dans un contexte. Certains écrivains dont Aurélie Valognes se concentrent sur l’intrigue avant de commencer à écrire. Stephen King fait l’inverse, il se concentre sur ses personnages et l’intrigue vient au fur et à mesure de l’écriture.

Les deux autres points forts à retenir de son essai sur l’écriture est :

  • montrer et ne pas expliquer « show don’t tell »
  • Version 2 = version 1 – 10% : élaguer

Stephen King donne très envie de passer du temps à écrire un roman. On saute le pas ?

Vous l’avez lu ? Vous avez envie de le lire ?

Ecriture mémoires d'un métier - Stephen King
Ecriture mémoires d’un métier – Stephen King

Résumé de la maison d’édition

Quand Stephen King se décide à écrire sur son métier et sur sa vie, un brutal accident de la route met en péril l’un et l’autre. Durant sa convalescence, le romancier découvre les liens toujours plus forts entre l’écriture et la vie. Résultat : ce livre hors norme et génial, tout à la fois essai sur la création littéraire et récit autobiographique. Mais plus encore révélation de cette alchimie qu’est l’inspiration.

Une fois encore Stephen King montre qu’il est bien plus qu’un maître du thriller : un immense écrivain.

Ecriture, histoires d’un métier – Stephen King aux éditions Le livre de poche