J’ai choisi J’ai hâte d’être à demain de Sandrine Sènès par hasard. Avant le troisième confinement, ma sœur me dit « Viens, on va à Easycash choisir des livres avant que ça ferme. On va faire notre stock. » J’ai choisi ce livre car j’aime les éditions L’Iconoclaste. Leur catalogue est riche et plein de belles surprises.

La solitude

Fin mars, j’ai connu une panne de lecture. Je n’avais plus envie de lire. Rien ne me disait. Je n’arrivais pas à choisir un livre et à m’y tenir. Il a fallu que je tombe sur ce petit livre pour retrouver le plaisir de lire. Ce texte m’a redonné le goût.

Sandrine Sénès écrit des textes courts comme Jean-Louis Fournier. Elle lui rend hommage dans un de ses textes. Ce livre est un recueil de courts textes sur la vie, l’amour, la solitude.

Elle raconte un quotidien que je connais bien. La dualité entre le besoin de solitude et d’amour. Sandrine Sénès décrit, explique, raconte. Elle ne juge pas et surtout n’essaie pas de trouver des pistes ou des solutions. Pas de développement personnel. Des situations, des personnages et des ressentis. Avec un minimum de mots, elle se met en situation. C’est vif, drôle et touchant comme la vie.

Je vous recommande la lecture. Une pépite. Merci le hasard d’avoir mis ce livre sur mon chemin.

Vous l’avez lu et aimé ? Vous avez envie de le lire ?

J'ai hâte d'être à demain - Sandrine Sénès
J’ai hâte d’être à demain – Sandrine Sénès

Résumé de la maison d’édition

Une chronique contemporaine, drôle et tendre sur l’amour, les couples et la solitude.

 Il était une fois une femme qui se sentait très très seule. Elle rêvait d’une belle rencontre. Elle avait une folle envie d’aimer… Mais la réalité est différente : le garagiste bien foutu est trop timide. Le beau type qui la drague porte un bracelet électronique. Le seul qui lui fait chaque jour des compliments, c’est Babar, le clochard assis devant le bar-tabac. Pourtant, elle a l’impression qu’autour d’elle tout le monde est en couple. Dans le train. Au supermarché. Dans les dîners de copains. Il y a les vieux couples qui durent ou les ados qui croient à l’amour fou. Il y a les romantiques et ceux qui font semblant. Dans ces courtes scènes du quotidien, Sandrine Sénès dessine une carte du Tendre pour le lecteur d’aujourd’hui. Le rire alterne avec la réflexion et la gravité, parfois. Avec beaucoup d’humour, elle nous parle d’amour, de solitude… et du bonheur des autres ! 

J’ai hâte d’être à demain de Sandrine Sénès aux éditions L’Iclonoclaste

La chronique de Juliette Arnaud dans Jupiter sur France Inter

La maison d’édition L’Iclonoclaste sur le blog