Pour la rentrée littéraire 2021 des livres de poche, j’ai choisi de lire La Discrétion de Faïza Guène.

Une réalité

Quand la lecture donne à réfléchir sur ce que peuvent vivre nos concitoyens. Je le sais mais le lire dans un quotidien de personnage est encore plus fort.

Faïza Guène raconte une famille à travers les cinq membres de la famille dont la mère est le pilier central. Yamina est née en Algérie en 1949 et est arrivée en France après son mariage. Avec son mari, ils vivent dans la discrétion et supportent le racisme, les remarques désobligeantes.

Aujourd’hui, ses trois enfants devenus grands, ne veulent plus de cette discrétion. La colère rentrée depuis des années s’exprime. C’est très fort.

Un très beau roman qui questionne sur la France d’aujourd’hui. La fin dans la piscine est magnifique.

Vous l’avez lu ? Vous avez envie de le lire ?

La discrétion - Faïza Guèze
La discrétion – Faïza Guèze

Résumé de la maison d’édition

Yamina est née dans un cri. À Msirda, en Algérie colonisée.
À peine adolescente, elle a brandi le drapeau de la Liberté.
Quarante ans plus tard, à Aubervilliers, elle vit dans la discrétion.
Pour cette mère, n’est-ce pas une autre façon de résister ?
Mais la colère, même réprimée, se transmet, l’air de rien…

La référence du livre

La discrétion de Faïza Guène aux éditions Pocket – 240 pages

Prix Fetkann ! Maryse Condé

Livres sur le blog