La part des flammes
La part des flammes de Gaelle Nohant

A LIRE : L’incendie : L’oeil de la nuit de Pierre Péju

L’incendie du Bazar de la Charité

Ce livre de 500 pages est un roman avec pour toile de fond le Bazar de la Charité. Le lecteur suit le destin de trois femmes présentes le jour de l’incendie. Il se complète bien avec la lecture Le bal des folles de Victoria Mas sur le quotidien des femmes dans ce Paris de la toute fin du XIXeme siècle . A lire !
Je n’ai pas vu la série diffusée, en ce moment, sur TF1. Le scénario n’est pas inspiré du livre.

Résumé de la maison d’édition

Mai 1897. Pendant trois jours, le Tout-Paris se presse à la plus mondaine des ventes de charité. Les regards convergent vers la charismatique duchesse d’Alençon. Au mépris du qu’en-dira-t-on, la princesse de Bavière a accordé le privilège de l’assister à Violaine de Raezal, ravissante veuve à la réputation sulfureuse, et à Constance d’Estingel, qui vient de rompre brutalement ses fiançailles. Dans un monde d’une politesse exquise qui vous assassine sur l’autel des convenances, la bonté de Sophie d’Alençon leur permettra-t-elle d’échapper au scandale  ? Mues par un même désir de rédemption, ces trois rebelles verront leurs destins scellés lors de l’incendie du Bazar de la Charité.

La part des flammes de Gaëlle Nohant aux éditions Le livre de poche