Aujourd’hui, la suite du premier roman d’Agnès Martin-Lugand : La vie est facile, ne t’inquiète pas, la suite du livre Les Gens heureux lisent et boivent du café

La suite de Les Gens heureux lisent et boivent du café

Contente de retrouver les personnages du premier roman d’Agnès Martin Lugand mais déçue par l’histoire trop sentimentale pour moi. Bien sûr que je l’ai lu en deux soirs mais je n’y ai pas cru. Le mec bourru qui change, je ne pense pas que ça soit vraiment possible. C’est peu crédible et cliché. Dommage.

Vous l’avez lu et aimé ?

Résumé de la maison d’édition La vie est facile, ne t’inquiète pas :

Rentrée d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille.
Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé.
Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

La vie est facile, ne t’inquiète pas d’Agnès Martin-Lugand aux éditions Pocket

Livres d’Agnès Martin Lugand sur le blog