Aujourd’hui, je vous présente un roman ado : Les derniers des branleurs de Vincent Mondiot.

Passe ton bac d’abord

Minh Tuan, Chloé et Gaspard sont en terminale. Pour tuer le temps, ils boivent de la lean et fument des joints. Les journées sont longues et sans but. Un jour Tina, jeune réfugiée congolaise, arrive dans leur classe. Ils se lient d’amitié avec elles et vont peut-être décider de prendre leur vie en main.

Vincent Mondiot écrit un roman adolescent intéressant sur la dernière année du lycée. Celle du bac. Avant la réforme et le contrôle continu. Avant la fin des mathématiques.

Avec ses mots, l’auteur nous fait ressentir la langueur de leurs journées. Ce gros livre voit les mois passés lentement sans grande épopée. Il faut s’accrocher à certains moments car c’est assez lent.

Je le recommande pour le plaisir de passer du temps avec les derniers des branleurs. Plusieurs fois, j’étais quand même à deux doigts de leur faire la leçon.

Vous l’avez lu ? Vous avez envie de le lire ?

Le dernier des branleurs - Vincent Mondiot
Le dernier des branleurs – Vincent Mondiot

Résumé de la maison d’édition

Pour Minh Tuan, Chloé et Gaspard, l’avenir se résume à la journée d’après. Les cours séchés, les joints partagés, les mangas lus dans la chambre de l’un, les jeux vidéo terminés dans la chambre de l’autre… Ils partagent tout, de leur désespoir tranquille à leur désintérêt absolu pour leur scolarité. Mais lorsque Tina, une jeune migrante bien plus sérieuse qu’eux, rentre dans l’équation, soudain, la possibilité de décrocher leur bac va devenir tangible pour ces trois branleurs autoproclamés. Mais en restant fidèles à leurs principes : le diplôme, ils ne l’auront pas en révisant… 

Les derniers branleurs – Vincent Mondiot aux éditions Acte Sud Junior – 460 pages

2020 : Prix Vendredi – 2021 : Prix Kezako de la littérature jeunesse

A partir de 15 ans

Livres jeunesse sur le blog