Samedi soir, je suis allée à la générale de Parsifal à l’Opéra de Paris. J’ai eu envie de tenter l’expérience de 5h10 de Wagner. J’ai toujours été réticente à écouter ce compositeur. Pourquoi ? Il était antisémite et aimé des nazis !

Extraordinaire Parsifal 

Dès le prélude de Parsifal, j’ai su que j’étais mal barrée pour ne pas séparer l’homme de l’artiste. J’ai été conquise dès les premières notes. Ce doux commencement des cordes fait entrer dans une œuvre magistrale. La musique est dense, complexe et magnifique. Elle nous transporte et nous élève. Stravinsky dit en sortant d’une représentation de Parsifal “la musique est exceptionnelle”. Oui, Igor : exceptionnelle !

A LIRE : Rencontrer une œuvre

Extraordinaire Parsifal ! Cet opéra qui reprend la légende médiévale de Perceval est tragique et épique. Plus d’une fois, le sang coule à flot mais il nous transporte ailleurs par l’orchestre et les chœurs. La musique sacrée lui donne une dimension spirituelle qui nous fait sortir de nos corps.

La tradition (dont on se fout ici) veut que les spectateurs n’applaudissent pas Parsifal par respect pour ce type de musique. Samedi soir, on a applaudi avec plaisir et gourmandise ! 

Parsifal à l'Opéra de Paris - © Vincent Pontet / OnP
Parsifal à l’Opéra de Paris – © Vincent Pontet / OnP

Pour cette programmation, l’orchestre est dirigé par une cheffe (trop rare à l’Opéra de Paris). Simone Young est une spécialiste de Wagner. Australienne, elle travaille en Allemagne. La cheffe sait prendre le meilleur de l’orchestre et des chœurs pour sublimer cette œuvre. Selon, le choix du tempo, Parsifal peut durer entre 4 et 5 heures. Plus c’est rapide à la manière de Pierre Boulez, plus la difficulté est grande pour les artistes lyriques qui doivent suivre le rythme.

La mise en scène de Richard Jones transporte Parsifal loin de son Moyen-Âge. Elle donne un rythme supplémentaire. Les décors sont impressionnants et élargissent la scène de Bastille.

Si vous avez envie de rencontrer Parsifal, c’est possible jusqu’au 12 juin à Bastille. 5h10 avec 2 entractes. operadeparis.fr – il reste des places.

Parsifal de Richard Wagner

Infos pratiques

ParsifalOpéra de Paris – Bastille  Richard Wagner – jusqu’au 12 juin 2022 – 5h10 avec 2 entractes. En allemand surtitré en français. Pour en savoir plus : operadeparis.fr. Il reste des places. Pour les non parisiens, vous pouvez l’écouter en audio sur vos plateformes d’écoute dans un enregistrement du Berliner Philharmoniker de Herbert von Karajan.

Pour trouver des places abordables : la bourse aux places de l’opéra.

Interview de la cheffe d’orchestre Simone Young

Simone Young est interviewé dans L’invité du jour sur France Musique le 17 mai 2022.

Opéra sur le blog