Shenzhen – Guy Delisle

Aujourd’hui, je vous présente Shenzhen de Guy Delisle. Un de mes auteurs de BD préféré.

Shenzhen - Guy Delisle
Shenzhen – Guy Delisle

A LIRE : Le photographe – Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre

Lost in Shenzhen

Guy Delisle est un de mes auteurs de BD préféré. Il sait mélanger son quotidien et la géopolitique du lieu où il se trouve. C’est l’art du micro/macro. A chaque bande dessinée, je suis passionnée.

Shenzhen est la dernière BD que je lis. De la série des chroniques : Pyonpong, Jérusalem, la Birmanie mais la première écrite par Guy Delisle.

Dans ce tome, Guy Delisle part en Chine quelques temps pour superviser la fabrication d’un dessin animé. Les dessins sont sous traités à des équipes chinoises pour limiter les coûts de fabrication. Le soir et le week-end, il profite de son temps libre pour découvrir la culture locale et les environs. Il nous emmène avec lui à travers les rues de la mégapole.

Ses dessins ne sont pas les plus beaux mais j’aime le mélange de quotidien et de sociologie, d’histoire, de politique. Il raconte son expérience chinoise en dessin comme le ferait un photojournaliste avec ses photos.

Je vous le recommande chaudement.

Cette année, je vous chroniquerai les autres tomes car j’ai envie de tous les relire.

Vous avez envie de le lire ? Vous l’avez lu ?

Résumé de la maison d’édition

Envoyé à Shenzhen, nouvelle mégapole chinoise, pour y diriger un projet de dessins animés (dont nous tairons le nom), Guy Delisle tente de faire passer son spleen en notant tous les détails de son séjour. Il y réussit si bien que nous sommes transportés dans sa solitude et ses interrogations sur cette vie chinoise si éloignée de la nôtre. Déjà un classique du récit de voyage en bande dessinée.

Shenzhen – Guy Delisle aux éditions L’Association

La BD sur le blog

%d blogueurs aiment cette page :