Il aura fallu 10 ans pour que je découvre Julien Blanc-Gras ! Comment j’ai pu passé à côté du phénomène ? Chouchou du Masque et la Plume, j’ai acheté en solde chez Gibert ses premiers livres. Je vous présente Touriste. Ma plus grande découverte de l‘été en poche.

Passionnant et drôle

J’ai commencé la lecture de Touriste et je n’ai pas pu m’arrêter. Julien Blanc-Gras compile ses souvenirs de voyage et de reportages dans différents pays sous forme de chroniques. C’est profond et drôle. Il décrit l’atmosphère des villes où il passe, ses rencontres, ses découvertes ou déconvenues. Il partage ses impressions et prend à contre pied les clichés. Il a un regard précis sur ce qu’il voit et une humanité se dégage tout au long du livre. C’est très très bien écrit.

Précipitez-vous d’acheter Touriste si vous ne l’avez pas déjà lu. De mon côté, je viens d’en commander Paradis (avant liquidation) chez Gibert et je guette les autres livres en occasion. Fan absolu !

Vous avez envie de le lire ? Vous l’avez lu ?

Touriste - Julien Blanc-Gras
Touriste – Julien Blanc-Gras

Résumé de la maison d’édition

Certains veulent faire de leur vie une œuvre d’art, je compte en faire un long voyage. Je n’ai pas l’intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux, ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas aussi exigeant. Touriste, ça me suffit. Le touriste traverse la vie, curieux et détendu, avec le soleil en prime. Il prend le temps d’être futile. De s’adonner à des activités non productives mais enrichissantes. Le monde est sa maison. Chaque ville, une victoire. J. B.-G

Julien Blanc-Gras appartient à cette race de passeurs décomplexés qui comptent bien traverser Canaan et toute la planète, sans piétiner quarante ans le désert. Cultivé, facétieux et drôlissime, il est doté du regard pénétrant et décalé de celui qui sait apprécier sans être dupe. Bernadette Atlan, Le Nouvel Observateur.

Touriste – Julien Blanc-Gras aux éditions Le livre de poche

Julien Blanc-Gras sur le blog