Début août, j’ai passé le week-end en famille à Orléans. Avec ma sœur Nathalie, nous allons toujours faire un tour à Easycash pour trouver des livres pas chers. J’ai fait un article : TOP5 pour lire pas cher. Dans le rayon des livres de poche, j’ai trouvé l’Annonce de Marie-Hélène Lafon.

Un livre

J’ai découvert Marie-Hélène Lafon, l’année dernière, avec le livre Histoire du fils.

Dans ce roman sorti en 2010, l’auteure raconte l’arrivée d’Annette et de son fils Eric à la ferme de Paul située à Fridières dans le Cantal. L’emménagement de ces deux nouveaux habitants va troubler le quotidien de Nicole, la sœur de Paul et des deux vieux oncles.

Marie-Hélène Lafon a une écriture dense, tenue. Elle arrive à faire ressentir les tensions et les non-dits. Ce petit livre (150 pages) est un bijou d’écriture. J’aime son style. Marie-Hélène Lafon est une économiste du mot. Aucun mot n’est de trop. Chaque mot est choisi et assemblé avec les autres. Un travail d’orfèvre pour l’œil. La tonalité est importante.

Etant originaire du Cantal, fille de paysans, Marie-Hélène écrit sur le monde agricole et donne envie de continuer à la lire. Elle fait partie de ces auteures dont je lirai toute l’œuvre.

Pour en savoir plus sur son travail, Marie-Hélène Lafon était l’invitée de Boomerang, le 16 octobre 2020.

En lisant ce livre, j’ai pensé au livre Le Palais des Orties de Marie Nimier.

Je vous recommande la lecture de livre.

J’ai croisé une lectrice de Marie-Hélène Lafon pendant les vacances. Elle m’a conseillée Le soir du chien.

Vous l’avez lu et aimé ? ⠀⠀

L'Annonce - Marie-Hélène Lafon
L’Annonce – Marie-Hélène Lafon

Résumé de la maison d’édition

«À Nevers, la deuxième fois, Annette et Paul avait apporté des photos. Ils avaient eu l’idée le premier jour, en novembre. Ils ne savaient plus qui l’avait pensé et proposé d’abord. Ils avaient été du même avis ; ça aiderait pour raconter pour faire comprendre ; ils n’étaient pas seuls dans cette affaire, ils n’étaient pas neufs ; l’enfant la mère les sœurs les oncles, on les imaginerait mieux, chacun de son côté, avant de les connaître en vrai.»

Paul, quarante-six ans, paysan à Fridières dans le Cantal, ne veut pas finir seul.
Annette, trente-sept ans, vit à Bailleul dans le Nord. Après avoir rompu avec le père de son fils, elle doit s’en aller, recommencer ailleurs…

Marie-Hélène Lafon nous raconte leur rencontre, née d’une petite annonce dans un journal, lue et découpée. C’est une histoire d’amour.

L’Annonce de Marie-Hélène Lafon aux éditions Folio

Prix Page des libraires 2010

Livre de Marie-Hélène Lafon sur le blog